Comment fonctionne la ghréline, l’hormone de la faim ?

Comment fonctionne la ghréline, l’hormone de la faim

 

La ghréline est une hormone digestive produite par l’estomac. La ghréline voyage dans le sang jusqu’au cerveau où elle stimule les neurones de l’hypothalamus pour signaler la faim.

Pour cette raison, la ghréline est souvent appelée “l’hormone de la faim”. Mais les chercheurs savent maintenant que la ghréline a de nombreuses autres fonctions dans le corps.

Qu’est-ce que la ghréline ?

Résumer la ghréline à “l’hormone de la faim” serait trop réducteur quant à son rôle dans l’organisme. La ghréline envoie des signaux de faim à votre cerveau pour vous inciter à manger. Mais la ghréline joue également de nombreux autres rôles dans votre corps.

Lorsqu’il n’y a pas de nourriture dans l’estomac, ce dernier libère de la ghréline. Les scientifiques le savent parce que les taux de ghréline sont les plus élevés juste avant de manger. La ghréline se déplace dans le sang vers une partie de votre cerveau appelée hypothalamus. L’hypothalamus régule la faim, la soif, l’humeur et d’autres fonctions physiques.

Lorsque les récepteurs de la ghréline dans l’hypothalamus interagissent avec l’hormone, cela envoie un signal fort à votre corps que l’approvisionnement en nourriture est faible et que vous avez besoin de manger. Ensuite, vous commencez à avoir faim et d’autres changements se produisent dans votre corps :

  1. Vous commencez à économiser de la graisse. Les chercheurs savent que la ghréline signale à l’organisme de diminuer la thermogenèse de la graisse brune et l’oxydation de vos cellules adipeuses. Cela signifie que votre corps brûle moins de “carburant” pour économiser de l’énergie en cas de famine.
  2. Votre estomac devient plus extensible. Les scientifiques savent que la ghréline augmente la “motilité gastro-intestinale” afin de préparer votre estomac à accepter les aliments et de faire passer les aliments dans le tube digestif.
  3. Votre appétit augmente. Votre cerveau continue à envoyer des signaux indiquant que vous avez faim jusqu’à ce que vous commenciez à manger. Après avoir mangé, les taux de ghréline diminuent pendant 1 à 3 heures.

Des études récentes ont montré qu’en plus de son rôle sur l’appétit, la ghréline aide également à réguler le glucose et l’insuline, peut améliorer la santé cardiaque, protège les os et les muscles et peut même contribuer à protéger contre le cancer.

Comment réduire votre taux de ghréline ?

Même si la ghréline peut avoir des effets bénéfiques sur votre corps, de nombreuses personnes à la diète doivent se battre continuellement contre la sensation de faim et peuvent souhaiter réduire leur taux de ghréline pour se sentir mieux.

Alors, est-il possible de réduire votre taux de ghréline pour que vous mangiez moins ? Voici ce que dit la science à propos de votre taux de ghréline :

  • Un sommeil de mauvaise qualité augmente le taux de ghréline. Lorsque vous ne dormez pas assez, votre taux de ghréline augmente. Vous devez donc passer une bonne nuit de sommeil pour réduire le taux de ghréline dans votre corps. Le sommeil peut également vous aider à produire plus de leptine, une hormone qui vous aide à moins manger. La leptine et la ghréline travaillent ensemble pour vous aider à manger la bonne quantité de nourriture.
  • Un estomac vide augmente le taux de ghréline. Étant donné que la production de ghréline commence lorsque votre estomac est vide, vous pouvez peut-être réduire votre taux de ghréline en mangeant de petites collations ou des petits repas tout au long de la journée. Mais si votre objectif est de perdre du poids, essayez de choisir des collations adaptées à votre régime alimentaire qui vous aideront à créer un déficit calorique.
  • Les aliments protéinés peuvent aider à réduire le taux de ghréline. Une étude publiée en 2008 a montré que les aliments riches en protéines réduisaient le taux de ghréline pendant une période plus longue. Les protéines maigres (pauvres en graisses saturées et en calories) sont un choix judicieux pour les personnes à la diète qui veulent construire un corps plus svelte et plus fort.
  • La perte de poids augmente le taux de ghréline. Les personnes qui ont perdu du poids récemment ont des taux de ghréline plus élevés que les personnes qui ont gardé le même poids pendant des années. Essayez de maintenir un poids sain et stable pour garder votre taux de ghréline sous contrôle.

Alors, devriez-vous prendre un complément alimentaire ou un coupe-faim pour modifier votre taux de ghréline ? Probablement pas. La plupart des compléments alimentaires sont remplis de plantes pour vous aider à vous sentir rassasié afin de ne pas réagir aux signaux de faim et de manger moins de nourriture.

Mais vous n’avez pas besoin d’une pilule coûteuse pour vous sentir rassasié. Les aliments riches en fibres procurent les mêmes avantages pour moins d’argent (et ils ont meilleur goût).

Conclusion

Alors, quel avenir pour les hormones de la faim comme la ghréline ? Les chercheurs continuent d’étudier les différentes façons dont de nombreuses hormones interagissent pour contrôler le poids. Mais la plupart disent qu’il faudra des années avant que les hormones comme la ghréline ne soient utilisées pour vous aider à perdre du poids.

Entre-temps, la plupart des experts continuent de recommander des approches fondées sur le bon sens pour perdre du poids. Mangez des repas sains et contrôlés en calories tout au long de la journée, faites beaucoup d’activité physique et parlez à votre médecin si les méthodes traditionnelles ne fonctionnent pas.

error: Contenu protégé