Les compléments alimentaires naturels sont-ils efficaces pour perdre du poids ?

Les compléments alimentaires naturels sont-ils efficaces pour perdre du poids

 

Pour qu’une perte de poids soit durable, elle doit être réaliste. Étant donné le temps et les efforts nécessaires pour faire de l’exercice et modifier votre façon de manger, les compléments alimentaires naturels peuvent sembler un moyen attrayant pour perdre du poids.

Les compléments alimentaires, cependant, sont peu réglementés et la plupart d’entre eux ont peu de preuves à l’appui de leurs revendications. De plus, il a été découvert que certains produits de perte de poids contenaient des ingrédients interdits (tels que l’éphédra) et certains d’entre eux ont été associés à des effets indésirables graves tels que des lésions hépatiques.

Voici ce que vous devez savoir sur certains des ingrédients les plus courants.

1. Cétones de framboises

Les composés chimiques qui donnent aux framboises leur parfum sucré, les cétones de framboise, sont vendues sous forme de complément alimentaire. Les fabricants affirment que les cétones de framboises peuvent favoriser la perte de poids en déclenchant la dégradation des cellules adipeuses.

Bien que certaines recherches sur des animaux suggèrent que la substance peut offrir certains avantages anti-obésité, il n’existe aucune preuve solide qu’elle puisse soutenir la perte de poids chez l’être humain.

De plus, on craint que l’utilisation de cétones de framboise puisse stimuler la libération de noradrénaline et nuire aux personnes atteintes de certaines maladies.

2. Glucomannane

Substance riche en fibres solubles extraite de la racine d’une plante appelée konjac, le glucomannane a gagné en popularité en tant qu’aide à la perte de poids. Selon ses partisans, le glucomannane coupe l’appétit car les fibres solubles attirent l’eau et se gélifient pendant la digestion.

Certaines preuves préliminaires suggèrent que le glucomannane peut augmenter le sentiment de satiété, mais il est trop tôt pour recommander le produit pour la perte de poids.

Le glucomannane pouvant potentiellement affecter le taux de sucre dans le sang, il n’est donc pas recommandé en cas de diabète. Il peut également présenter un risque d’étouffement ou d’obstruction dans le tube digestif, en particulier sous forme de comprimé.

3. Chitosane

Complément alimentaire à base de chitine (substance présente dans les carapaces de crabes, de crevettes, de homards et d’autres crustacés), le chitosane se lie aux graisses alimentaires présentes dans les intestins.

Bien que les fabricants de compléments alimentaires prétendent qu’il peut bloquer l’absorption des graisses, il existe peu de données scientifiques indiquant qu’il peut aider à perdre du poids.

Le chitosane peut provoquer des réactions allergiques si vous êtes allergique aux fruits de mer. Des effets indésirables tels que ballonnements, flatulences, constipation, indigestion, brûlures d’estomac et nausées ont été signalés.

4. Acide linoléique conjugué (CLA)

L’acide linoléique conjugué (CLA), est souvent commercialisé comme complément alimentaire de perte de poids. Bien que les fabricants prétendent que le CLA peut réduire la graisse tout en renforçant le muscle, les études ont donné des résultats mitigés.

Les effets secondaires possibles sont les suivants : inconfort abdominal, constipation, nausée et selles molles. Certains médecins recommandent de ne pas utiliser le produit à long terme en raison d’effets indésirables sur les lipides sanguins et le glucose.

5. Orange amère

Au cours des dernières années, l’orange amère (Citrus aurantium) a été commercialisée comme une aide naturelle pour perdre des kilos. Les fabricants affirment que la substance (qui contient de la synéphrine, un stimulant) peut aider à stimuler le nombre de calories brûlées.

Néanmoins, il n’y a pas suffisamment de preuves pour appuyer l’utilisation de l’orange amère. De plus, l’utilisation de ce complément alimentaire a été associée à des douleurs thoraciques, à une augmentation de la tension artérielle et du rythme cardiaque et à de l’anxiété.

6. Fucoxanthine

La fucoxanthine est un antioxydant que l’on trouve naturellement dans les algues brunes comestibles telles que le wakamé (une forme d’algue utilisée dans la soupe miso).

Bien que les fabricants de compléments alimentaires prétendent que la fucoxanthine peut augmenter la dépense énergétique et inhiber l’accumulation de graisse abdominale, les essais cliniques testant les effets de la fucoxanthine (et son innocuité) font actuellement défaut.

7. Vinaigre de cidre

Il existe peu de preuves suggérant que le vinaigre de cidre riche en acide acétique peut aider à réduire votre appétit, mais rien ne prouve que la prise de compléments alimentaires de vinaigre de cidre peut vous aider à perdre du poids.

L’utilisation du vinaigre de cidre en quantité normale dans la cuisine ne devrait pas poser de problème à la plupart des gens. Toutefois, il est à craindre que le vinaigre de cidre non dilué en plus grande quantité (sous forme de pilule) puisse endommager l’œsophage et d’autres parties du tube digestif.

8. Forskoline

La forskoline, extraite de la plante Coleus forskohlii, n’a pas été suffisamment étudiée pour déterminer son efficacité en termes de perte de poids. Une petite étude a montré qu’elle pourrait être utile pour la perte de poids chez les hommes, mais il faudrait davantage de preuves pour soutenir son utilisation comme aide à la perte de poids.

En outre, certains experts médicaux pensent que la plante peut avoir des effets secondaires, notamment une hypotension artérielle et une diminution du rythme cardiaque.

9. Thé vert

Certaines recherches indiquent que les substances contenues dans le thé vert, telles que la théanine, peuvent augmenter votre métabolisme et freiner votre appétit, mais dans l’ensemble, les résultats des études sont mitigés.

Bien que prendre un comprimé d’extrait de thé vert ne vous aide pas nécessairement à perdre du poids (et que la teneur en caféine puisse être un problème pour certains), boire du thé vert peut vous aider dans vos efforts si cela fait partie d’un plan d’alimentation sain.

10. Hoodia

Cactus poussant dans le désert du Kalahari en Afrique, le hoodia était traditionnellement utilisé par les Bushmen pour réduire leur faim et leur soif.

Bien que les spécialistes du marketing du secteur de la diététique prétendent qu’il peut réduire l’appétit, il existe très peu de recherches menées sur les humains. Et les contrefaçons de faux hoodia sont aussi un problème (on a estimé que plus de la moitié de tous les produits vendus comme hoodia n’en contiennent pas du tout).

Les effets indésirables comprennent maux de tête, nausées, vomissements et vertiges, et il est à craindre que la plante augmente la pression artérielle et le rythme cardiaque.

11. Extrait de haricot blanc

L’extrait de haricot blanc (Phaseolus vulgaris), généralement commercialisé comme “bloqueur de glucides”, est supposé interférer avec la dégradation et l’absorption des glucides.

À ce jour, peu d’essais cliniques ont examiné les effets de l’extrait de haricot blanc sur le poids. Certains des effets secondaires rapportés sont selles molles, gaz, constipation et maux de tête.

12. Garcinia cambogia

Parce qu’il s’agit de l’un des compléments alimentaires les plus populaires sur le marché, de nombreux scientifiques ont étudié le garcinia cambogia (et l’acide hydroxycitrique qu’il contient).

Malheureusement, il a été démontré que la plante avait “peu ou pas d’effet sur la perte de poids”.

Effets secondaires possibles

Bien que les compléments alimentaires naturels puissent paraître sûrs étant donné qu’ils sont naturels, ils peuvent en réalité présenter des risques plus élevés que les compléments alimentaires synthétiques, en raison de la manière dont ils fonctionnent. Certains sont des stimulants, alors que d’autres sont des laxatifs.

La contamination des produits avec des substances interdites et d’autres ingrédients potentiellement nocifs est également possible. En raison d’un manque de transparence, les effets indésirables ne sont souvent pas rapportés, ce qui rend impossible la connaissance de l’ensemble des effets secondaires et des effets indésirables possibles.

Aucun de ces compléments alimentaires n’a été testé pour leur sécurité chez les femmes enceintes, les mères allaitantes, les enfants et les personnes souffrant de problèmes de santé ou qui prennent des médicaments.

Conclusion

Bien que les compléments alimentaires puissent sembler être une alternative attrayante, il est trop tôt pour recommander un produit pour la perte de poids en raison du nombre limité de preuves et de problèmes de sécurité.

Si vous envisagez toujours de les essayer, parlez-en d’abord à votre médecin pour peser le pour et le contre.

error: Contenu protégé