Qu’est-ce que le régime Ornish ?

Qu'est-ce que le régime Ornish ?

 

Le régime Ornish est conçu pour être un régime alimentaire sain pour le cœur. Il limite non seulement les graisses alimentaires de manière assez stricte (à moins de 10% des calories quotidiennes), mais exige également que les graisses ingérées proviennent de sources purement végétales.

Tant dans la littérature médicale que dans la presse, le régime Ornish a été salué comme étant efficace dans la prévention des maladies coronariennes et permettant même une amélioration réelle des plaques coronariennes (athérosclérose).

Cependant, l’idée selon laquelle les régimes à faible teneur en matière grasse sont efficaces pour prévenir les maladies cardiovasculaires athéroscléreuses est maintenant généralement discréditée. Au cours des dernières décennies, les études cliniques dans lesquelles les graisses alimentaires ont été limitées à moins de 25% des calories quotidiennes n’ont pas démontré d’avantages cardiovasculaires.

La question qui se pose est la suivante : le régime ultra-restrictif Ornish fonctionne-t-il d’une autre manière ?

Qu’est-ce que le régime Ornish ?

Tous les livres, sites Web, apparitions télévisées, articles de presse et documentaires qui vantent l’efficacité du régime Ornish remontent à un seul essai clinique – l’essai “Lifestyle Heart Trial”, mené dans les années 1980 et 1990 par le médecin américain Dean Ornish et son équipe au California Pacific Medical Center à San Francisco.

Ils ont recruté 48 patients (dont 45 hommes) atteints de coronaropathie. Vingt-huit ont été randomisés pour participer à un programme spécial de changements de mode de vie exhaustifs comprenant un régime alimentaire végétarien extrêmement restreint en matières grasses, un sevrage tabagique, des techniques de méditation et de gestion du stress, ainsi qu’un programme d’exercices formel. Les 20 autres patients, le groupe témoin, n’ont pas bénéficié de ce programme intensif de gestion du mode de vie.

Au cours d’une période de suivi de 5 ans, les patients du groupe d’étude ont présenté significativement moins d’événements cardiaques que ceux du groupe témoin et ont également présenté une régression de 3% de la taille de leurs plaques coronariennes (par rapport à une augmentation de la taille des plaques dans le groupe témoin).

L’empire Ornish est construit sur cette petite étude. Un nombre important de patients ont abandonné au cours de cette étude et ces patients ont par la suite été exclus de l’analyse. Les abandons sont particulièrement importants dans les petites études car la perte de données peut avoir un impact significatif sur les résultats. La petite taille de l’étude a également entraîné des biais d’analyse substantiels entre les deux groupes.

Par exemple, le groupe témoin présentait des valeurs de cholestérol total et de cholestérol LDL plus élevées et était plus âgé et plus mince que le groupe de traitement. Encore une fois, ce type de problèmes est commun aux petits essais cliniques et crée des difficultés inhérentes à l’interprétation des différences de résultats entre les groupes.

Enfin, même si les résultats rapportés de l’étude Ornish se révélaient exacts, il est impossible d’attribuer l’un de ces avantages à un régime spécifique. En effet, les trois autres interventions appliquées au groupe d’étude (arrêt du tabac, gestion du stress et exercice régulier) sont connues pour améliorer les résultats cardiaques chez les patients atteints de coronaropathie.

Il ne fait aucun doute qu’un programme agressif de gestion du mode de vie est une chose utile chez les patients atteints de coronaropathie. Mais compte tenu en particulier de l’incapacité générale des régimes pauvres en graisses d’améliorer les résultats cardiaques dans d’autres études, il existe un doute important sur l’importance des avantages de la composante alimentaire de cette étude pour obtenir des résultats favorables.

Quels aliments pouvez-vous manger avec le régime Ornish ?

Le régime Ornish est un régime végétarien très pauvre en graisse qui se décline en deux versions principales. Le régime “Ornish reversal”, utilisé dans le but d’inverser la maladie cardiaque, est tout à fait extrême. Le régime “Ornish prevention” est une version moins restrictive.

Le régime Ornish englobe également des changements de mode de vie, notamment l’exercice physique, la gestion du stress (respiration, méditation et / ou yoga), les relations (passer du temps avec vos proches et obtenir leur soutien) et l’abandon du tabac, si vous êtes fumeur.

Aliments autorisés

  • Fruits
  • Légumes
  • Céréales complètes
  • Légumineuses, graines et noix.

Ce régime est végétarien, alors préparez-vous à manger beaucoup de fruits et légumes. En plus de ces fruits et légumes, vous utiliserez des sources végétariennes de graisses, telles que l’huile d’olive, pour la cuisson.

Dans ce régime, vous devez remplacer les glucides raffinés par des versions à céréales complètes, par exemple du pain au blé complet au lieu du pain blanc.

Enfin, les légumineuses sont une bonne source de protéines dans un régime végétarien. Davantage de noix et de graines sont permises dans le régime “Ornish prevention”.

Aliments interdits

  • Viande, volaille et poisson
  • Jaunes d’œuf
  • Glucides raffinés
  • Graisses saturées
  • Produits laitiers (en excès)
  • Alcool et caféine (en excès).

Dans le régime “Ornish reversal”, aucune protéine animale n’est autorisée, car elles contiennent des graisses saturées. Le régime “Ornish prevention” inclut certains poissons, car ils constituent une bonne source d’acides gras oméga-3.

Les blancs d’œufs sont autorisés, mais pas les jaunes, en raison de leur teneur en cholestérol. De petites quantités de lait écrémé ou de yaourt sont autorisées.

Enfin l’alcool et la caféine sont autorisés, mais seulement en très petites quantités (pas plus de 60 ml d’alcool par jour et thé vert uniquement).

Avantages et inconvénients du régime Ornish

Avantages

  • Sécurité : le régime Ornish ne présente pas de risque particulier pour la santé, pour autant que les besoins nutritionnels de base (en protéines, en glucides et en éléments nutritifs) soient satisfaits. Toutefois, ses allégations relatives à la santé ne sont pas complètement étayées par des preuves scientifiques.
  • Satiété : bien que le régime Ornish limite les types d’aliments consommés, il ne limite pas les quantités. Manger beaucoup de fruits, de légumes et de céréales complètes peut généralement satisfaire la faim.
  • Accessibilité : aucun complément alimentaire ou produit diététique n’est requis dans ce régime et les aliments recommandés sont facilement disponibles. Parfois, ils peuvent être plus chers (par exemple, les pâtes au quinoa par rapport aux pâtes traditionnelles), mais vous économisez également de l’argent en supprimant la viande. De plus, il n’existe pas de comptage de calories ni de suivi des aliments, ce qui peut plaire à certaines personnes.

Inconvénients

Bien que ce régime présente de nombreux aspects positifs, il ne s’agit pas d’une panacée ni d’une solution idéale pour tout le monde.

  • Restrictif : une alimentation végétarienne pauvre en matières grasses permet toujours un apport nutritionnel équilibré, à condition de porter une attention particulière au fer et aux acides gras oméga-3. Toutefois, réduire la quantité de graisse à 10% de l’apport quotidien est un défi pour la plupart des gens.
  • Durabilité : pour cette raison (la restriction sur les graisses, sans parler des glucides raffinés, de l’alcool et de la caféine), il peut être difficile pour certaines personnes de suivre ce régime à long terme. Ce régime est censé être un changement permanent, pas un changement temporaire.
  • Chronophage : manger végétarien peut demander beaucoup de temps de préparation et de cuisson. Vous devrez peut-être aussi apprendre à cuisiner différemment, sans viande et sans graisses saturées. En outre, la plupart des plats emballés et des plats transformés sont interdits avec ce régime.

Conclusion

D’après les résultats de l’étude Ornish, l’idée selon laquelle un régime végétarien à très faible teneur en matière grasse pourrait améliorer les maladies coronariennes devrait être considérée comme une hypothèse.

Néanmoins, pour la perte de poids, ce régime est prometteur et les experts affirment qu’il est généralement sûr (bien que potentiellement difficile) de le suivre.

error: Contenu protégé